Comment se déroule une coloscopie ?

La coloscopie est souvent prescrite par le médecin en cas de maux de ventre, de sang dans les selles ou de transit irrégulier. Elle permet de diagnostiquer les maladies du côlon. Devez-vous réaliser cet examen ? Découvrez comment se déroule une coloscopie pour bien vous préparer.

Préparation à une coloscopie

La coloscopie consiste à observer les différentes parties de l’intestin, notamment l’intérieur du côlon (gros intestin) et l’extrémité de l’intestin grêle à l’aide d’un endoscope. L’examen est pratiqué sous sédation ou anesthésie générale par un médecin gastro-entérologue dans une clinique ou un hôpital. Pour obtenir des résultats fiables, il faut bien vous préparer à sa réalisation. Avant votre coloscopie, il vous faut :

  • Consulter un médecin anesthésiste 8 à 10 jours avant la date prévue pour l’examen ;
  • Suivre un régime alimentaire sans fibre ni résidu la veille de l’examen pour garder les différentes parties de votre intestin propres et sans matière fécale ;
  • Nettoyer les intestins à l’aide d’un liquide de préparation de l’intestin à prendre 1 à 2 fois quelques heures avant la coloscopie ou la veille selon la prescription donnée par le médecin.

Le jour prévu pour la coloscopie, il faut arriver à jeun à l’hôpital. Vous ne devez donc plus manger ni boire six heures environ avant l’examen.

Bon à savoir. Pour un régime sans fibres alimentaires avant une coloscopie, évitez de manger un plat de légumes verts, de la salade, des laitages, de la crudité et des fruits crus. Vous pouvez manger des pommes de terre, de la viande, des bouillons sans légumes, du pain blanc ou des fruits cuits.

Déroulement d’une coloscopie

La coloscopie se déroule en plusieurs étapes. Avant l’entrée au bloc opératoire, vous devez revêtir de la tenue adaptée pour la réalisation de l’examen. Une fois l’anesthésie effectuée, le gastro-entérologue va :

  • Introduire l’endoscope par l’anus (de l’air sera insufflé dans le tube pour déplier les parois de votre intestin) ;
  • Observer l’intérieur de vos gros intestin et de votre intestin grêle à l’aide de la caméra intégrée à l’endoscope ;
  • Effectuer des soins et des prélèvements en cas de besoin ;
  • Retirer délicatement l’endoscope.

Après la coloscopie

Une fois la coloscopie effectuée, vous serez conduit en salle de réveil où des infirmiers vont surveiller votre état général, votre tension artérielle et votre respiration pendant 1 heure environ. Le médecin effectue ensuite un compte rendu de la coloscopie. En cas de prélèvements, vous recevrez généralement les résultats de l’examen quelques jours après l’examen.

À noter qu’après la coloscopie, la persistance de gaz dans votre tube digestif peut entraîner une sensation de ballonnement qui s’estompe après l’émission de gaz par l’anus.

Comment accompagner son adolescente à sa première consultation gynécoogique ?
Intolérance au gluten : comment se faire dépister ?